24 PARFUMS

24 PARFUMS 

Double album / Film documentaire et Showcase 

24 Parfums est une création sonore et visuelle imaginée par le pianiste de jazz et compositeur tunisien Mohamed-Ali Kammoun. Inspiré des senteurs du patrimoine musical tunisien ancien, un premier travail de terrain entre collecte et expérimentation Live a été déjà fait. Une deuxième étape d’exploitation et de valorisation de produits (post-production) n’a pas encore été réalisée, manque de ressources et fera par conséquent l’objet de cette présentation.

PHASE EXPLORATOIRE (2016 – 2017)  

CARAVANE DES 24 PARFUMS

Soutenue par le Ministère des Affaires Culturelles (Tunisie), une caravane d’artistes dirigée par Mohamed-Ali Kammoun a oscillé de février 2016 à octobre 2017 l’ensemble des gouverneras tunisiens. Plus d’une vingtaine de « workshops-concerts » ont eu lieu  permettant un échange humain et artistique important entre des dizaines d’artistes « détenteurs de patrimoine » et un orchestre de jeunes musiciens de disciplines actuelles et savantes. Le projet fut selon plusieurs spécialistes le reflet d’une mémoire collective riche et « passionnée », doublée d’un regard tunisien innovant et contemporain. Les acquis artistiques du projet sont remarquables. Outre les heures de musiques traditionnelles enregistrées, des créations nommées « parfums » ont été composées entre pièces instrumentales nommées Préludes, des arrangements contemporains de chansons traditionnelles, des créations visuelles entre dessins, vidéos, photos, etc. Comment exploiter aujourd’hui ce travail et valoriser ses acquis ? Pour répondre à cette question, une réflexion sur des produits artistiques déclinés de l’expérience a eu lieu : quatre albums, un livre et un film documentaire.

POST-PRODUCTION (mars – octobre 2018) 

DOUBLE ALBUM – FILM DOCUMENTAIRE – SHOWCASE 

24 PARFUMS : LE DOUBLE ALBUM

En studio : de mars à juin 2018

  • Vol (1) : PRELUDES, 12 compositions instrumentales
  • Vol (2) : SONGS, 12  arrangements de chansons romantiques anciennes

Des voix légendaires de la tradition musicale tunisienne découverts pendant les travaux de terrain de la caravane vont y participer. L’enregistrement s’effectua à Tunis, en partenariat avec la Maison de la Radio Nationale, au Studio 8, parfait pour accueillir des sessions d’enregistrement de qualité. Des influences urbaines, jazz et symphoniques seront mêlées aux matériaux traditionnels, dans un esprit de métissage fin et intelligent, loin des stéréotypes extra-commerciaux de la world music.

LIVRET DE L’ALBUM

Un livret original va accompagner le double album. Il va réunir des travaux visuels effectués par le designer graphique du projet, l’artiste Raouf Karray :

  • Illustration graphiques et divers dessins des parfums de chaque région
  • Transcriptions calligraphiques des textes des chansons issues de chaque région

 

24 PARFUMS : LE FILM DOCUMENTAIRE

Période : de septembre à décembre 2018

Le film documentaire peut-être considéré comme l’aboutissement du projet. Il portera le nom de « 24 parfums » et devrait inclure les éléments suivants :

  • Musiques traditionnelles
  • Créations musicales et visuelles
  • Portraits d’artistes traditionnels
  • Échange didactique entre artistes traditionnels et jeunes musiciens « académiciens »
  • Répétitions pendant les workshops régionaux
  • Sessions Studio à Tunis
  • Extrait de Concerts Live
  • Impact sur le public
  • Plans de coupe des régions

24 PARFUMS : LE SHOWCASE 

Date : Vendredi 12 octobre 2018

Sortie (pour les professionnels) des « 24 PARFUMS », l’album et le film.

Il s’agit d’un mini-spectacle de promotion nommé « 24 PARFUMS » qui mettra en honneur une sélection de parfums et des maîtres chanteurs traditionnels représentatifs de toutes les régions du pays. Une éventuelle tournée nationale et internationale du spectacle devrait y être annoncée également, pour la promotion des albums et du film.

 

ACQUIS ESCOMPTÉS DU PROJET

L’essor national et international du double album et du film devrait permettre à atteindre ces objectifs :

  • valoriser le patrimoine musical de la Tunisie sous un angle authentique et innovant ;
  • promouvoir des artistes traditionnels tunisiens à l’échelle internationale. Les protagonistes traditionnels du projet pourraient connaître un succès mondial ;
  • diffuser le patrimoine musical tunisien auprès d’un public jeune, de référence d’écoute moderne, « universelle », conduisant à la renaissance d’un engouement pour les musiques tunisiennes traditionnelles et le patrimoine immatériel en général.
  • aider à préserver l’identité culturelle du pays, en pleine vague de globalisation par l’Orient et l’Occident, etc.
  • mettre l’accent sur la diversité culturelle des régions tunisiennes ;
  • Le nom de Mensij pourrait même devenir une référence en matière de musique tunisienne.
  • transmettre un héritage considérable de génération en génération de différentes générations, de diverses régions et disciplines.
  • promouvoir des modèles alliant le patrimoine à des concepts créatifs
  • exploiter le patrimoine comme source de création

D’autres acquis escomptés du projet :

  • Culturel : contribution à la préservation et Revitalisation du Patrimoine. Le patrimoine immatériel et à son développement artistique. Le projet soutient la décentralisation et le combat de l’obscurantisme dans les zones de l’ombre notamment ;
  • Touristique : valorisation de la richesse patrimoniale de chaque région, et reflét d’une image innovante et universelle à l’échelle internationale ;
  • Éducatif : sensibilisation des populations dans les zones de l’intérieur au concept dichotomique du Patrimoine et de l’Innovation, les enfants notamment ;
  • Économique : engager des dizaines d’artistes, de techniciens et d’assistants régionaux aura un impact socio-économique relativement important notamment dans les villages visités.
  • Social : le projet suscitera l’intérêt de la société civile pour les actions artistiques et favorise dans ce sens le bénévolat, tel fut le cas à Kairouan avec Tunis avec le Collectif de jeunes de Beb 18 à Tunis ou celui de l’association “Karouanais”, etc.

    Porteur du projet

Mohamed-Ali Kammoun est pianiste et compositeur. Originaire de Sfax (Tunisie), il assure son premier récital à 14 ans en tant que chanteur et luthiste traditionnel avant de s’orienter vers le piano jazz. Il entame depuis 2006 une carrière internationale de leader de projets, présentant des spectacles de création fusionnant musiques traditionnelles tunisiennes au jazz et à divers langages musicaux orientaux et occidentaux : Tendances imparfaites 2008Jazz’na 2010, Kif Eddenya 2010, Tunisology 2011-2015, Margoum 2013, Tba’ wehkeya (Visions) 2014-2015, 24 Parfums (2016 – 2018). Baptisée « Parfums », sa dernière création a créé l’événement à l’Ouverture des JMC 2016 « Du son au bruit, puissance et énergie, Parfums de Mohamed-Ali Kammoun renvoie à cette l’image insolente de « West Side Story », créée aux Etats Unis par Leonard Bernstein », déclare Wannes Kheligen (compositeur contemporain).  À son effectif plusieurs prix internationaux dont le prix du meilleur arrangement (JMC 2015).

Quelques références 2016/2017  : Festival International de Carthage, Festival International de Hammamet, Ouverture de Sfax Capitale de la Culture Arabe – SCCA (Bab Diwan, Sfax), Clôture du Festival Rencontre Cinéma du Sud, Tataouine, Ouverture du Festival « Nuits du Musée de Sousse », Clôture du Festival International de Bizerte (32ème Session), Ouverture du Festival International de Sousse (Sidi Dhaher), Cour International de la Justice à La Haye (remise du prix nobel tunisien), Ouverture du Festival d’Été d’Ezzahra, Salle de la Musique et de la Danse de Strasbourg, etc.

Artistes phares du projet

  • Mohamed-Ali Kammoun : piano, electronics, vocals, composition et arrangement
  • Raouf Karray : design graphique
  • Eduardo Serrano : création vidéo
  • Chanteurs traditionnels : Mohamed Salah Issaoui, Mahmoud Arfaoui, Hassan Saada, Monder Jebabli…
  • Musiciens : Lotfi Soua (percussions), Zied Zouari (violon), Ahmed Litaiem (nây), Mohamed-Ali Werda (zokra)…
  • Chorale : Chade Hichri (chef de choeur), Eya Daghnouj, Allem Aoun…

 

  • FILM (post-production) : de septembre à novembre 2018. Le vidéaste espano-allemand Eduardo Serrano, qui filme et collabore dans le projet depuis sa phase de caravane, sera chargé de la post-production pour réaliser le film documentaire, en ajoutant les interviews effectuées dans les régions tunisiennes, des différents maîtres traditionnels et musiciens… Le film sera MENSIJ devrait être prêt en décembre 2018. Voir cette vidéo de présentation « exclusive », en avant-goût du film. Elle illustre 10 minutes filmées pendant les résidences de création effectuées dans les régions en 2016 et 2017 :

    PHOTOS – RESIDENCES IN REGIONS

     

 

  • Dossier de Presse – Mohamed-Ali KAMMOUN

INTERVIEWS

Télévision  

 

REPORTAGES

 

 


 


Radio 

 

 

 

 

Radio Montecarlo – Paris

Lecture ici : https://goo.gl/NSkFZD

 

 

 

22886332_915685715253492_2491681494761979274_n

 

Radio Misk

PHOTOS – CONCERTS

VIDEOS

ARTICLES DE PRESSE

Anciennes coupures de presse

– 2013 – 2015 : https://goo.gl/RSnq4R

– 2006 – 2012 :https://goo.gl/NkUcK5

En téléchargement 

PHOTOS HD : https://goo.gl/PYS29g

VIDEO : https://goo.gl/hunPVL (orchestral) / https://goo.gl/dVX9ok (trio. feat. Ana Carla Maza)

AUDIO : https://goo.gl/Hv4bZq

 

HISTORIQUE – LITTERATURE « LES 24 PARFUMS »

 

يسعدني باسمي وباسم كافة أعضاء فريقي الفني والتقني اعلامكم بانتهاء أشغال قافلة ال24 عطرا بعد عامين من الورشات الابداعية والعروض في كافة جهات البلاد التونسية. تم تقديم ورشة وعرض العطور الختامية  بالمعهد الرشيدي للمو التونسية نيابة عن جهة تونس الكبرى و يتم تخصيصها للمالوف. بالمناسبة أود أن اشكر كافة الزملاء والأصدقاء الذين آمنوا بالمشروع ودفعوا به إلى أسمى أهداف المعرفة. اعتبر العلاقات البشرية والفنية الطيبة التي ربطتني بالناس على اختلافهم إنجازا في حد ذاته و لعل هذاا لمدخل المتواضع في الموسيقى التونسية أكبر تحد معرفي عشته. فلتحيا الموسيقى

محمد علي كمون

La Caravane des 24 Parfums vient de clôturer sa phase exploratoire après deux ans de résidences de création musicale et visuelle dans l’ensemble des régions tunisiennes.

La Tunisie compte un patrimoine musical ancien de grande richesse, qui s’avère en voie de disparition. Sur les traces de trésors perdus, une caravane a essayé de mettre en clair une partie d’entre eux, ceux faisant le portrait de la femme tunisienne, en particulier. Vingt et une résidences de création musicale et visuelle ont été réalisées en deux ans, et la dernière, a eu lieu récemment, à l’Institut Rachidia de la Musique Tunisienne, représentant les 4 gouverneras du Grand Tunis. Chaque résidence a duré environ une semaine et fut clôturée par un concert public, rendant hommage aux particularités artistiques et historiques de chaque région. Au final, des créations musicales et visuelles baptis Parfums ont été développées à partir de matériaux traditionnels et contemporains. Il s’agit d’arrangements innovants faits sur des chansons romantiques anciennes et de préludes instrumentaux composés portant le nom de lieux mythiques et symboliques du pays (Sicca Veneria, Nafta, Abbassiya…). En outre, des illustrations visuelles ont été conçues pour chaque Parfum, entre dessins, affiches originales et transcriptions calligraphiques. Par ailleurs, un grand nombre de musiques anciennes et d’interviews de valeur scientifique a été enregistré, des données qui permettront de dresser un premier essai cartographique du Ghazal dans la musique traditionnelle tunisienne. Mais les acquis sociaux et humains du projet se sont avérés d’un plus grand intérêt, dans un pays qui a fort besoin de croire en ses rêves. Une équipe de tournage a accompagné le projet. Nous allons désormais travailler sur un spectacle pour 2018 nommé MENSIJ ainsi qu’un film documentaire racontant le voyage. 

 

13499922_10153706597426769_2125735245_o

 HISTORIQUE /PRESSE (2016)

Une première édition du spectacle Parfums fut présentée en 2016 après un premier tour dans le sud du pays…. (voir page parfums du Site web : www.kammoun.tn). Elle a fait le tour des grandes scènes tunisiennes en 2016.

Le projet consiste à réaliser des workshops de création musicale et visuelle dans l’ensemble des régions tunisiennes. Chaque workshop sera clôturé par un concert public gratuit, rendant hommage aux particularités artistiques et historiques de chaque région.

La Tunisie compte un patrimoine musical ancien de grande richesse, qui s’avère en voie de disparition. Sur les traces de trésors perdus, la caravane essayera de mettre en clair une partie d’entre elles. Il s’agit de 24 chansons romantiques anciennes qui seront développées par le pianiste et compositeur tunisien Mohamed-Ali Kammoun. Une équipe de tournage suivra le projet afin de produire une série de documentaires audio-visuels. Les matériaux artistiques et littéraires récoltés devraient inspirer après une création orchestrale vocale et instrumentale nommée « Les 24 Parfums », une sorte de premier opéra tunisien.

Équipe (20 intervenants)

12 musiciens / 1 designer graphique / 1 producteur télévisé / 2 techniciens de son / 2 cadreurs / 1 réalisateur

La structuration du projet a été élaborée en 2015, grâce à une résidence artistique du compositeur pendant un an à la Cité Internationale des Arts de Paris (soutenue par l’Institut Français de Tunisie, le Fonds Cimetta et le Ministère tunisien de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine) ;

Essor médiatique

Parfums possède un dossier de presse incluant des dizaines d’articles, de passages télévisés et radiophoniques, etc. dont une diffusion intégrale en direct du concert d’ouverture des JMC sur la Télévision Nationale Tunisienne le Samedi 9 avril 2016, du Palais des Congrès de Tunis. Voir reportage https://www.youtube.com/watch?v=-OQnJIM9_Qw). Voir aussi ce reportage passé à la Chaîne Al Hiwar couvrant notre spectacle « Parfums » au Festival International de Hammamet – 52ème session : https://www.youtube.com/watch?v=1P4PoQHYz-M

Mêlant musique tunisienne ancienne, jazz, musique symphonique et arts visuels, « Parfums » est une création orchestrale de Mohamed-Ali Kammoun (pianiste, compositeur et arrangeur tunisien) en partenariat avec l’Ensemble Orchestral de Tunisie, dirigé par Rachid Koubaa. Inspirée d’arômes musicaux et sensations recueillis dans une Caravane gigantesque parcourant 24 régions, la création dresse une sorte de portrait musical de la Tunisie, sur la base de matériaux sonores et visuels, traditionnels et modernes.

PHOTOS

HD LEAD. Télécharger : http://urlz.fr/3Mwh

WEB ORCHESTRAL. Télécharger : http://urlz.fr/3MwX

AUDIO MP3

Télécharger : http://urlz.fr/3MwF

PRESSE

http://urlz.fr/3MwG

FICHE TECHNIQUE

http://urlz.fr/3Mx0