La Nouba parfumée

« Puisant dans des chansons anciennes de la musique malouf — recueillies auprès de cheïkhs de malouf et de musiciens érudits de Testour, de la Azzouzia de Zaghouan, du Club Khemaïes Tarnen de Bizerte… Mohamed-Ali Kammoun les a structurées, développées puis arrangées pour orchestre. La nouba parfumée a été interprétée dans un style andalou ancien où l’art de l’écriture s’est parfaitement allié à celui de l’improvisation. Le malouf s’est vu harmonisé en toute symbiose et mêlé à une multitude de langages musicaux dans une synthèse ingénieuse et cohérente. La prestation de l’orchestre était aussi exceptionnelle. L’énergie qu’il a donnée a presque pris en otage le public venu très nombreux, de plusieurs nationalités, de toutes les générations. La Tunisie était mise en honneur, et la musique en était le vecteur ».
http://fr.allafrica.com/stories/201710170911.html

De la profondeur du terroir au lyrisme arabe-oriental, en passant par le jazz et diverses influences modernes, Mohamed-Ali Kammoun présente depuis 2006 des créations musicales singulières.  « La Nouba Parfumée » est un projet axé sur le patrimoine musical tunisien ancien, particulièrement la musique Malouf (héritage tuniso-andalou). Présentée en première en octobre 2017 à l’Institut Rachidia de la Musique Tunisienne, le spectacle sera bientôt en tournée, en partenariat avec la Cité de la Culture à Tunis.

22195969_902136059941791_1532572046886918542_n


article

 PRESSE ARABE (octobre 2017)

Mohamed-Ali Kammoun

L’Ensemble compte entre six et une quinzaine de musiciens dont un Jazz Band, Sofiane Zaidi au chant, le grand maître Hichem Badrani au chant… Loin des stéréotypes de la World music, l’Ensemble présente un travail basé sur une recherche artistique approfondie renaissant de leurs cendres des mouvements de noubas et de chansons tunisiennes anciennes, développées dans un style tunisien d’avant-garde. Les arrangements de l’orchestre connaissent de plus en plus de succès auprès du grand public, grâce à une sonorité internationale oscillant avec finesse et intelligence entre « Roots » de l’Afrique du Nord, musique symphonique, musique urbaine…

Mohamed-Ali Kammoun invite régulièrement des chanteurs et musiciens solistes exceptionnels, comme les chanteurs Sofiane Zaidi et Eya Daghnouj…

Une étonnante puissance se dégage de cet ensemble qui associe de grands artistes. La musique tunisienne et diverses cultures musicales sont ici en symbiose. C’est un moment de grâce. C’est un voyage saisissant et plein d’imagination !

Leader du projet

Comme pianiste compositeur et arrangeur, le chef de file de l’ensemble a été primé 4 fois en 2015, a excellé en grande formation à l’ouverture des Journées Musicales de Carthage en 2016, à la remise du Prix Nobel à Lahaye – Amsterdam en 2016, au Festival des Arts de Jerash 2014, au Festival de Wagner – Bayreuth en Allemagne 2011 et 2012, au Festival International de Carthage 2011, 2013 et 2016 ; Festival International de Hammamet 2014 et 2016… Mohamed-Ali Kammoun vient de parcourir le territoire tunisien à la rencontre de trésors perdus de la mémoire musicale tunisienne, dans le cadre du projet « Parfums ». Le voyage a inspiré une grande création orchestrale pour 2018 nommée « Mansij – en attente de commandes – ainsi qu’un film documentaire, en attente de fonds complémentaires à la post-production.

Vidéos

 

 

Autre (Festival International de Hammamet 2016) 
https://www.facebook.com/dcart.mag/videos/1019783791473502/

 

Galerie

 

 

Photos HD en téléchargement 

https://goo.gl/5mWVWE

 

Voir : Page Facebook officielle de Mohamed-Ali Kammoun

https://www.facebook.com/ma.kammoun

 

Contact (Tunisie)

Direction artistique : 24 939 980