Preludes

Kammoun Quintet/Duet

« Préludes de Mohamed Ali Kammoun dénote d’une longue lecture du patrimoine musical tunisien et du jazz. Il oblige l’auditeur à entamer un voyage imaginaire personnel selon ce que la musique et les images ont le pouvoir d’évoquer chez lui ». Jean-Michel Lejeune (ex-directeur de l’IRCAM, directeur du Festival Format Raisins)

PRELUDES est la nouvelle création jazz de Mohamed-Ali Kammoun, pianiste et compositeur tunisien de la nouvelle scène nord-africaine. PRELUDES est un voyage imaginaire dans les régions tunisiennes, ponctué de pièces instrumentales, chacune portant le nom d’un lieu symbolique (Bardo, Kasserine, etc.). Au piano, Mohamed-Ali Kammoun s’entoure de prodigieux solistes – Zied Zouari au violon solo et Ahmed Litaiem au nây – et d’accompagnateurs d’exception : Lotfi Soua aux percussions et Marouen Allem à la basse. Le spectacle a été présenté dans des scènes honorables : l’Auditorium de la Cité Internationale des Arts de Paris, la Cour Internationale de la Justice à Amsterdam, le Festival International de Carthage, la Cité de la Musique et de la Danse de Strasbourg, etc. Il se fait attendre prochainement en tournée en Chine.

Disponible en Quintet ou en Duo piano/violon, une conception visuelle accompagne PRELUDES, créée par le designer graphique Raouf Karray.

 

 
 

Programme

1 – Kasba

2 – Sicca Veneria

3 – Sakiet S.Y.

4 – Kasserine

5 – Nafta

6 – Sidi A.K.

7 – Abbassiyya

8 – Samra

(toutes les pièces sont composées et arrangées par Mohamed-Ali Kammoun)

Photos

http://shinymen.com/en-photos-khaled-slama-la-fleuriste-med-ali-kammoun-preludes-festival-de-carthage-2016/

Vidéo en téléchargement (en version grand orchestrale)

https://drive.google.com/open?id=0B_emP_o-f9SqV3d4SjZSb3N6RjQ

Presse

http://media.strasbourg.eu/alfresco/d/d/workspace/SpacesStore/cdaf1afb-e7db-438e-a412-6152e2a160ce/Kammoun-quintet.pdf

Par Sara Tanit, Tekian, magazine en ligne, août 2016

Préludes de Mohamed Ali Kammoun dénote d’une longue lecture du patrimoine musical tunisien et du jazz. Il oblige l’auditeur à entamer un voyage imaginaire personnel selon ce que la musique et les images ont le pouvoir d’évoquer chez lui. On apprécie la générosité des musiciens qui s’adonnent à des prouesses avec leurs instruments. On apprécie leur complicité et le plaisir qu’ils affichent en jouant, transmettent ainsi toute la bonne humeur à un public tout ouïe. Un moment exceptionnel qui s’est voulu devant une audience intimiste, qui aussi hétérogène soit-elle, a su apprécier ces quelques instants hors du temps proposés par Préludes.

Par Le Temps Presse, Quotidien indépendantTunisie, août 2016

L’oeuvre de Kammoun puise sa force dans la recherche musicale continue et ses résidences artistiques dans différents régions du pays (…). Porté par sa puissante formation académique, le pianiste travaille sur des oeuvres locales en introduisant certaines sonorités occidentales à influence jazz sans toutefois leur porter des artifices lourds.